©2019 - Fédération Francophone de Lithothérapie

contact@fede-litho.com

Fédération Francophone de Lithothérapie

Charte éthique et déontologique

Praticien en Lithothérapie :

1. Le praticien en lithothérapie doit agir uniquement dans l’intérêt des personnes qui le consultent et devra toujours avoir une attitude professionnelle exemplaire en se conformant strictement au cadre légal et à la déontologie de l’activité.

2. ​Le praticien en lithothérapie ne doit jamais établir de diagnostic médical, ni prescrire des médicaments, ni même faire arrêter la prise de médicament ou traiter une maladie.

 

3. Le praticien en lithothérapie est uniquement habilité à pratiquer un bilan énergétique et à prodiguer des soins énergétiques qui peuvent aider à une amélioration de l’état physiologique ou psychologique de sa clientèle.

 

4. Le praticien en lithothérapie informe systématiquement sa clientèle que la lithothérapie ne se substitue en aucun cas à la médecine conventionnelle et ne remplace pas la consultation chez un médecin. Selon le cas, il conseille à sa clientèle de prendre un rendez-vous avec un médecin diplômé en vue d’un suivi médical complémentaire.

 

5. Le praticien en lithothérapie est soumis à la confidentialité et a un devoir de réserve. Il ne devra jamais divulguer d’informations personnelles et sur l’état de santé de sa clientèle.

Il pourra toutefois échanger certaines informations d’ordre général avec des confrères thérapeutes au cas où il viendrait à rencontrer un obstacle et afin de demander conseil auprès d’eux, ou dans le cas où il viendrait à diriger l’un de ses clients vers eux.

6. Le praticien en lithothérapie ne fera aucun usage de renseignement de nature confidentielle en vue d’obtenir directement ou indirectement un avantage pour lui-même ou pour autrui.

 

7. Le praticien en lithothérapie respecte les droits de ses clients et ne mène aucune action sans leur consentement formel. Il respecte l’intégrité physique et morale de ses clients, n’a aucune attitude, ni geste ou parole pouvant prêter à confusion.

Il veille à préserver l’intimité de ses client(e)s et s’interdit de pratiquer tout acte qui pourrait être interprété avec une connotation sexuelle.

 

8. Le praticien en lithothérapie ne devra jamais laisser le profit financier influencer sur son activité professionnelle. Il s‘engage à une parfaite transparence sur sa pratique, le tarif de ses prestations et à ne pas recourir à la fraude ou à la tromperie.

 

9. Le praticien en lithothérapie informe sa clientèle qu’il a une obligation de moyen et qu’il ne peut en aucun cas garantir un résultat positif de sa prestation ou de l’état de ses clients après ses soins. Il utilise un langage simple et explique clairement à sa clientèle pourquoi et comment il pratique ses actes.

 

10. Le praticien en lithothérapie s’engage à ne faire état que des connaissances qu’il a acquises lors des formations qu’il a suivies avec certificat(s) à l’appui, ainsi qu’à n’exercer que dans les limites de ses compétences et de son expérience.

 

11. Le praticien en lithothérapie s’engage à ne pas mettre en cause la bonne foi d’un confrère et reste ouvert à toutes les pratiques énergétiques sans discrimination, mais il se doit néanmoins d‘inciter ses clients à la vigilance face à des mouvements, groupes, ou individus qui ne respecteraient pas les principes éthiques de la présente charte.

 

12. Le cabinet du praticien en lithothérapie doit se conformer à une hygiène stricte et respecter les normes de sécurité sanitaire.

 

Formateur en Lithothérapie

13. Tous les formateurs en Lithothérapie doivent avoir suivi une formation de praticien en lithothérapie avant de pouvoir enseigner.

 

14. Le formateur en lithothérapie informe ses stagiaires en début de cours du cadre de fonctionnement, du plan de formation, des temps de pause et de la bienveillance entre les stagiaires.

 

15. Le formateur en lithothérapie s’interdit de soutenir des propos qui relèvent de croyances irraisonnées, et étaye ses affirmations par des faits concrets issus des connaissances qu’il a intégrées lors des formations qu’il a suivies, par son expérience professionnelle ou par les résultats des expérimentations qu’il a menées pour élargir le champ d’application de la Lithothérapie.

 

16. Le formateur en lithothérapie ne détient pas une vérité universelle : si les propriétés de certaines pierres sont reconnues unanimement par les personnes pratiquant la lithothérapie, les vertus d'autres pierres diffèrent légèrement d'une personne à une autre.

 

17. Le formateur en lithothérapie accepte la contradiction et le dialogue, sans esprit de polémique ou de discrimination.

 

18. Le formateur en lithothérapie s’engage à réfuter les argumentaires commerciaux, notamment concernant des pierres possédant des propriétés extraordinaires, susceptibles de porter un préjudice moral ou financier à ses stagiaires.

 

19. Le formateur en lithothérapie s’interdit d’influencer ou de manipuler ses stagiaires, surtout lorsqu’il aborde des notions telles le ressenti, l’intuition ou tout ce qui concerne les domaines de la médecine énergétique.

 

20. Le praticien ou le formateur en lithothérapie qui fait commerce de pierres doit se référer et se conformer aux noms des pierres qui figurent dans les ouvrages de minéralogie pour informer ses clients.
Il s’interdit d’utiliser des appellations commerciales fantaisistes et de vendre de faux minéraux.

 

Tous les praticiens ou formateurs qui ne respecteront pas cette charte pourront être dénoncés au bureau de la Fédération Francophone de Lithothérapie qui statuera sur des mesures disciplinaires à prendre, pouvant aller jusqu’à la radiation définitive de la Fédération Francophone de Lithothérapie et l’invalidation de son certificat.